lundi 8 mars 2010

Budget fédéral 2010: le Bloc toujours aussi idéologue et déconnecté de la réalité des québécois

La semaine dernière, le ministre des finances, Jim Flaherty déposait son budget 2010. Étant malheureusement trop occupé pour réagir c'est ce matin que je vous livre mes réactions face aux mesures incluses dans ce budget.

Sans aucune surprise, Gilles Duceppe avait déjà annoncé qu'il voterait contre ce budget. Avant même qu'il ne soit déposé en Chambre, et probablement avant même avoir lu les quelques 500 pages du document!

Donc si on récapitule:


Les bloquistes voteront contre les transferts fédéraux en éducation et en santé qui représentent 6 milliards 700 millions $ pour le Québec.

Les bloquistes voteront contre les 8 milliards 500 millions $ que le Québec recevra en péréquation (plus de la moitié du budget total de ce programme).

Les bloquistes voteront contre les 51 millions $ sur deux ans prévus afin d’assurer la sécurité des ponts de Montréal.

Les bloquistes voteront contre la Commission que mettra sur pied Ottawa afin d’éliminer les tracasseries administratives que subissent organismes, entreprises et citoyens.

Les bloquistes voteront même contre la baisse des dépenses militaires annoncées par Jim Flaherty!

Les bloquistes voteront contre à l’élargissement à 4 voies et au prolongement de l’Autoroute de la Beauce.

Les bloquistes voteront contre les 3,6 MILLIONS $ prévus au budget pour des travaux de réparation, de construction et de reconstruction dans les trois ports suivants de la région de Gaspé : Étang-du-Nord (1,3 MILLION), Grosse-Île (800 000 $) et Port-Daniel Est (1,5 MILLION).

Ce ne sont là que quelques exemples des mesures annoncé dans le budget fédéral pour le Québec.

Il serait peut-être temps que les bloquistes sortent de leur bulle et admettent une fois pour toute que le Bloc Québécois nuit lui-même plus au Québec que le Parti Conservateur comme il veulent nous le laisser croire !!

Les bloquistes disent non aussi à ça:

“Pour soutenir la reprise économique du pays, Ottawa consacre 4,1 milliards pour prolonger les prestations des chômeurs et geler les cotisations d’assurance-emploi des employeurs qui, eux, pourront compter sur un lot de mesures d’aide de 2,2 milliards au cours de la prochaine année.

L’une des principales mesures d’aide aux entreprises du budget fédéral du ministre des Finances, James Flaherty, se trouve donc dans l’assurance- emploi.
 

Budget fédéral 2010

Ottawa se prive de 1,6 milliard de revenus en maintenant les cotisations à l’assurance- emploi des employeurs à 1,73 $ par tranche de 100 $ de salaire, mais uniquement pour 2010.”


Source

C’est quand même ironique de voir un parti qui qualifie le budget d’idéologique… Le fanatisme de ces séparatistes est tout simplement fascinant. Ce qui m’étonnera toujours c’est le nombre de procès d’intentions que l’on porte aux conservateurs. Et lorsqu'on gratte on voit bien que tout ceci est poudre aux yeux…

A mon avis c’est le moyen que prennent les désespérés et les menteurs.

Mais quand on est CONtre, on est CONtre, non?

jeudi 25 février 2010

Le gouvernement de Jean Charest encore dans l'eau chaude

L'Action démocratique du Québec a dévoilé des informations qui pourraient mettre, encore une fois, le gouvernement libéral de Jean Charest dans l'embarras.
Selon des documents obtenu par l'ADQ, Sylvie Roy, porte-parole de l'ADQ en matière de sécurité publique, a déclaré que pas moins de 132 contrats ont été fractionnés en contrats de moins de 25,000$ en 2008-2009 au ministère des Tansports du Québec. Ce stratagème  d'éviter d'aller en appel d'offres.

«En fractionnant ainsi les contrats, le ministère et les entreprises contournent les règles établies. Si le gouvernement transgresse ses propres règles, comment peut-on leur faire confiance?» 

Mme Roy a rappelé que le vérificateur général avait d'ailleurs soulevé certains questionnements l'automne dernier sur des cas potentiels de contrats fractionnés au Ministère des Transports.

De plus, toujours selon l'ADQ, ces contrats de moins de 25 000 dollars ont été octroyés à des entreprises qui sont également des donateurs généreux au Parti libéral du Québec. Ces entreprises auraient obtenu pour plus de 60% de la valeur des contrats, contre 31% pour les entreprises dont les dirigeants n'ont pas contribué à la caisse du PLQ.

La question est maintenant de savoir comment le PLQ tentera de camoufler ce nouveau scandale?

mardi 23 février 2010

Le Bloc Québécois n'est tout simplement pas crédible

Le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu attaque, avec raison, la crédibilité du Bloc Québécois qui prétend défendre  les droits des victimes d'actes criminels à Ottawa, alors qu'on sait pertinemment que les députés bloquistes ne défendent que leur propres intérêts politiques et personnels...



Alors que les victimes de criminels économiques comme Vincent Lacroix et Earl Jones dénoncent publiquement le sort qui est réservé à ces crapules qui les ont volées, le Bloc québécois accuse à tort le gouvernement conservateur de ne pas agir.

Mais où était le Bloc au début de l'été 1997, à la veille de la prorogation du Parlement, alors qu'était débattu en Chambre l'article 119.1 de la Loi sur le système correctionnel, lequel permettait dorénavant de libérer au 1/6 de leurs sentences des criminels comme les Jones? Complice des libéraux fédéraux qui voulaient accorder à ces criminels un privilège qu'aucun pays moderne n'avait accordé auparavant! Aujourd'hui le Bloc monte aux barricades et accuse.
 
Depuis l'arrivée des conservateurs au pouvoir, quelle crédibilité peut avoir ce parti qui n'a cessé d'accuser le gouvernement d'être trop dur avec les criminels? Quelle crédibilité peut avoir son discours politique en matière de justice et de sécurité publique quand celui-ci valse au rythme de l'actualité judiciaire? Comment le Bloc québécois peut-il être pris au sérieux alors que depuis quatre ans il a voté à de multitudes reprises contre les projets de loi déposés par le gouvernement, lesquels visaient à améliorer la sécurité des Canadiens?

C-36: Loi renforçant la sévérité des peines d'emprisonnement pour les crimes les plus graves.

C-42: Loi mettant fin à l'octroi de sursis dans l'exécution de peines visant des crimes contre les biens ainsi que d'autres crimes graves.

C-268: Loi sur la traite de personnes mineures.

C-15: Loi prévoyant des peines d'emprisonnement obligatoires pour les crimes graves liés aux drogues.

C-279: Loi sur la mise en place d'un registre national des empreintes génétiques pour les personnes disparues.

Le discours du Bloc est surtout attrayant au niveau médiatique, mais peu crédible. La vérité est que je suis intervenu à des dizaines de reprises depuis quatre ans pour tenter de convaincre ce parti de voter en faveur des mesures proposées par l'Association des familles de personnes assassinées ou disparues du Québec et par le gouvernement conservateur. En tout temps, le Bloc s'est dit sympathique à notre cause, mais a toujours manifesté son opposition à l'adoption de ces projets de loi. Dans ce contexte, il est évident que le Parti conservateur sert davantage les intérêts et les droits des victimes que peut le faire le Bloc québécois.

Aujourd'hui, tout à coup le sort des victimes des scandales économiques interpelle le Bloc, alors que ce dernier appuie dès la reprise des travaux parlementaires les nombreux projets de lois qui seront déposés par le gouvernement! Qu'il pense d'abord aux victimes d'actes criminels plutôt qu'aux résultats de la prochaine élection fédérale. Ainsi, le Bloc pourra prétendre à collaborer à la défense les droits des victimes d'actes criminels à Ottawa.

Pierre-Hugues Boisvenu
Sénateur conservateur

jeudi 18 février 2010

Le Hezbollah fait une campagne d'image

Le leader politique du Hezbollah à Lebanon a livré un message bizarre, mais sans équivoque à ses partisans: payez vos factures et respectez les lois!

Le groupe demeure tout aussi anti-Israël et n'a surtout pas l'intention de cesser de fabriquer et d'utiliser son arsenal d'armes et de roquettes! Le Cheik Hassan Nasrallah a prononcé son discours mardi appelant à des objectifs de tirs de roquette profondément à l'intérieur du territoire israélien, y compris l'aéroport de Ben Gurion de Tel Aviv si Israël attaque des infrastructures libanaise.


Suis-je le seul à trouver cette campagne d'image ridicule et à de la manipulation de l'opinion publique?

mercredi 17 février 2010

La droite est la plus verte

Dans son dernier article sur le blogue Les Analystes, Éric Duhaime  explique que la droite se préoccupe plus de l'environnement que la gauche. Il affirme que le Parti vert du Canada devrait s'inspirer des idées de la droite plutôt de celles de la gauche. Car depuis l'échec du socialisme, les gauchistes se cherchent une raison d'être et ils l'ont trouvé en l'écologisme radical. Ils n'ont rien de nouveau a proposer, donc, il cache leur incompétence et leur vide d'idées derrière ce qui est probablement la plus grande arnaque de l'histoire.

Ça fait vraiment dur!

Aile parlementaire adéquiste - Déficit du Fonds des générations - Le Vérificateur général donne raison à l'ADQ

Le porte-parole de l'ADQ en matière de finances publiques, M. François Bonnardel, a accueilli sans grande surprise le
rapport du Vérificateur général du Québec, au sujet du Fonds des générations
et de l'état des finances publiques. «Le Vérificateur général confirme
aujourd'hui ce que l'ADQ soutient depuis des années : le Fonds des générations
est une véritable catastrophe pour nos enfants. Le seul outil dont Jean
Charest s'est doté pour tenter d'amoindrir le poids de la dette sur les
générations futures se trouve aujourd'hui à l'empirer», a déclaré le député de
Shefford.
Le Vérificateur général a confirmé ce matin que, depuis sa création, le
Fonds des générations a généré un rendement négatif de 19,3 %. François
Bonnardel a rappelé que l'ADQ avait été le seul parti à voter contre
l'instauration d'un tel fond déficitaire. «Le Vérificateur général donne
aujourd'hui raison à l'ADQ d'avoir maintenu sa position responsable et
vigilante», a-t-il soutenu.
Pire encore, Renaud Lachance nous apprend que l'équilibre des finances
publiques n'a pas été atteint depuis 1999-2000. «Depuis plus de 10 ans,
pendant une période de prospérité économique marquée, les déficits cumulés du
gouvernement, soit la dette d'épicerie, ont augmenté de 15,8 milliards de
dollars. Le Vérificateur général confirme que le gouvernement a équilibré ses
budgets durant cette période en remplissant sa carte de crédit», de conclure
François Bonnardel.
    
Source

mardi 16 février 2010

Stephen Harper est à Port-au-Prince pour deux jours

Pendant que les yeux sont tournés vers les Jeux de Vancouver, que Jean Charest fait la guidoune là-bas, le Premier Ministre Stephen Harper est à Port-au-Prince pour quelques jours et travaille déjà à la reconstruction d'Haïti.

En effet, il a annoncé que le Canada va financer la construction  d'un siège provisoire pour le gouvernement haïtien. M. Harper a fait cette annonce à la suite d'une rencontre avec le président  haïtien René Préval et le Premier ministre Jean-Max Bellerive.

Encore une fois ne comptez pas sur nos médias francophones pour reprendre la nouvelle. Trop occupés à alimenter un autre faux scandale linguistique!